PLANTE DU MOIS

 

 

Le Figuier (Ficus Carica)

Famille des Moracées

ci dessus : Ficus étrangleur lancé à l’assaut d'un cocotier tel un animal ...

 

 

Le figuier fait partie de la grande famille des MORACEES qui compte plus de 1000 espèces constituées d"arbres ou arbustes à latex, essentiellement tropicales, comme l'arbre à pain (Océanie), l'Iroko (Afrique), le mûrier du ver à soie ou le ficus étrangleur des temples d'Angkor. Ce dernier a adapté son mode de développement aux forêts tropicales où la compétition à la recherche de la lumière est intense. Les graines, souvent transportées par des oiseaux, germent dans les branches supérieures d'un arbre hôte et se développent dans un mode épiphyte.

Des branches croissent vers la cime en même temps que des racines aériennes plongent vers le sol ;

alors, la croissance du figuier s'accélère. Les racines aériennes se soudent tout en grossissant, jusqu'à former un treillis suffisamment épais pour assurer l'autoportance du figuier, qui, de ce fait, n'a plus besoin de l'arbre-support sur lequel il s'est d'abord développé.

 

Les figuiers sauvages ont une reproduction particulière nécessitant un insecte pollinisateur, presque toujours différent pour chaque espèce; les fleurs mâles disposées près de la base de la figue n'arrivant jamais à maturité en même temps que les organes femelles.... en échange, l'arbre le protège et le nourrit.

 

HISTOIRE ET MYTHOLOGIE

Originaire de Syrie, le figuier s'est très vite répandu en Inde (Bouddha reçut l'illumination sous son ombre), et en Chine, ainsi que sur tout le pourtour méditerranéen; il est l'un des 5 arbres fruitiers symboliques de la terre promise, avec l'olivier, la vigne, le palmier dattier et le grenadier.

C'est sous un figuier que Remus et Romulus retrouvaient la louve qui les allaitait.  Et au début du Moyen-Age, c'est la feuille de figuier,- et non celle de vigne! - qui servait de cache-sexe aux sculptures dénudées...

En 2006, dans la vallée du Jourdain, on a découvert 9 figues parthénocarpiques (= dont la reproduction nécessite l'intervention de l'homme ) datées de 9400 à 9200 av. JC.

 

USAGES ET TRADITIONS

- le suc laiteux du figuier de nos jardins contient une enzyme puissante contre cors et verrues, et il convient d'être très précautionneux.

- en gemmothérapie ,le bourgeon de figuier est considéré comme un équilibrant nerveux et un anxiolitique de premier ordre; il contribue à apaiser toutes manifestations liées au stress: sommeil ou appétit perturbés, humeur maussade, tristesse, contrariétés, tensions cervicales ou jambes sans repos.

Sa cueillette est particulièrement délicate : elle  doit se faire  en quelques heures,et dans un lieu sauvage ou en bordure de vignes exclusivement cultivées en agriculture biologique ou en biodynamie.

En ce qui concerne LA FIGUE:

Elle contient de très nombreux anti-oxydants concentrés dans la peau (les figues foncées et fraîches sont celles qui en contiennent le plus) ainsi qu'une grande quantité de fibres. Les figues sèches contiennent du potassium et du magnésium (comme les pruneaux) , dynamisant les intestins paresseux,et du calcium assimilable.

Sucre, vitamines, oligo-éléments et antioxydants en font un apport judicieux pour les sportifs.

En médecine chinoise, WU HUA GUO "le fruit sans fleur" est un des grands alicaments; les organes méridiens où vont se diriger principalement ses effets sont ceux du poumon et du gros intestin, à stimuler en automne, ainsi que rate-pancréas et estomac.

 

La figue joint donc l'utile à l'agréable; elle accompagne la transition de l'été vers les frimas; quant au figuier, c'est l'arbre de la connaissance et le symbole de la volonté de survivre.